Khôl
Le khôl, kohol ou kohl (arabe ???, ku?l) est une poudre minérale composée principalement d'un mélange de galène (ou de malachite), de soufre et de gras animal, utilisée pour maquiller les yeux. Le khôl peut être noir ou gris selon les mélanges. Femme aux yeux fardés (Louvre)Si le khôl est d’abord utilisé en tant que cosmétique, il a aussi d...
Le khôl, kohol ou kohl (arabe ???, ku?l) est une poudre minérale composée principalement d'un mélange de galène (ou de malachite), de soufre et de gras animal, utilisée pour maquiller les yeux. Le khôl peut être noir ou gris selon les mélanges. Femme aux yeux fardés (Louvre)Si le khôl est d’abord utilisé en tant que cosmétique, il a aussi des vertus médicinales. Les Égyptiens l’utilisaient en tant que collyre pour prévenir et soulager des infections oculaires, mais aussi pour protéger les yeux des fortes réfractions de la lumière du désert.Rapidement, le pharaon et ses sujets ont été conquis par la profondeur et le mystère que conférait le khôl à leur regard, si bien que femmes et hommes l'utilisaient pour se maquiller. On en trouve de nombreux exemples dans l'iconographie.Au fil des siècles, le khôl a continué à être utilisé par les Arabes et les Berbères. La recette de cette poudre varie de l'Irak au Maroc, chaque région et chaque femme ayant sa propre recette. L'une des recettes classique consistait à mélanger en proportions égales du sulfate de cuivre, de l'alun calciné, du Zenjar et quelques clous de girofle, puis de réduire les différents ingrédients dans un mortier. Au Maroc, on y ajoutait de l'huile d'olive pour le rendre plus doux à l'application.Traditionnellement, on l'applique en utilisant un bâtonnet en bois appelé mirwed. Après l'avoir enduit de khôl, on glisse le bâtonnet entre les deux paupières jointes et, par un mouvement de va et vient, le khôl souligne harmonieusement l'œil ou la paupière.
Détails

Khôl Il y a 13 produits.

par page
Résultats 1 - 12 sur 13.
Résultats 1 - 12 sur 13.